L’autodérision et la connaissance de soi

Tout le monde connaît quelqu’un qui est capable de rire de soi. Que ce soit pour détendre l’atmosphère en faisant d’eux-mêmes la cible d’une blague ou pour attirer la sympathie en révélant ne pas être parfaits, ces gens font preuve d’une bonne connaissance de soi, mais aussi d’une confiance en soi assez grande pour se permettre de ne pas perdre la face lorsqu’ils ne sont pas constamment à leur meilleur.

L’autodérision
Ce curieux phénomène se nomme l’autodérision. C’est la capacité à pouvoir se taquiner soi-même à propos de ses propres défauts. Semblable à l’humilité, l’autodérision va un peu plus loin, car, en plus d’accepter ses fautes et ses erreurs, on peut rire de celles-ci.

Notamment, on remarque plutôt rapidement que ce n’est pas toujours facile de rire de soi-même! Ça prend beaucoup de connaissance de soi pour être capable de rire de sa propre personne parce que, après tout, si on n’est pas capable d’être conscient de nos propres faiblesses, comment peut-on en faire des blagues!

Accepter et progresser
Le concept qui ressort le plus de cette notion qu’est l’autodérision est celui de contrôle. En étant conscient de ses défauts, nous obtenons ainsi mainmise sur ce qu’ils représentent pour nous. Si je sais que je suis perfectionniste et que je cuisine mal, alors c’est à moi que ça revient de choisir à quel point je me laisse affecter par ces “manquements”.

Poursuivant cet exemple, je pourrais me dire que, même si je juge important d’être bon cuisinier, au moins j’arrive à ne pas brûler ma maison à chaque déjeuner! La remarque est juste et fait référence à cette absence de talent, mais elle n’est pas pour autant négative. Là est la clé, mais également le danger de l’autodérision. Il faut savoir l’utiliser correctement.

Précautions à prendre
Une personne en confiance, mais consciente de ses défauts arbore une version bien adaptée de l’autodérision. Elle est apte à se juger comme un tout et peut, avec légèreté, se taquiner à propos de choses qui ne sont pas parfaites. L’idée est de savoir que nous sommes plus que la somme de nos défauts.

Quelqu’un qui souffre d’un manque de confiance en soi, cependant, et qui expose constamment à ses interlocuteurs tout ce qui cloche chez lui (selon lui) n’est pas en bonne position d’autodérision ; dans ce cas, ce comportement reflète peut-être un certain dégoût ou un dédain de soi. Dans d’autres, cette réitération incessante des défauts peut cimenter ceux-ci comme étant plus importants que moins. Enfin, l’autodérision peut être utilisée inconsciemment comme mécanisme de défense cachant une grande insécurité entourant pourtant ces mêmes défauts.

En bref, l’autodérision peut être une méthode bénéfique pour réduire l’emprise que nos faiblesses ont sur notre image de soi, mais il faut faire attention à ne pas justement leur donner tellement de place qu’elles prennent encore plus le dessus!

Prenez soin de vous et faites attention à ce qu’il y a dans votre tête.
Danilo Tubić — Adjoint aux communications

http://www.talkspace.com/blog/self-deprecation-unhealthy/
www.erudit.org/fr/revues/bhp/2009-v17-n3-bhp04177/1054753ar.pdf
http://www.madmoizelle.com/autoderision-rire-malveillance-nuance-418885
http://www.psychologies.com/Therapies/Developpement-personnel/Epanouissement/Articles-et-Dossiers/Rire-de-soi-quelle-therapie

Autres articles du blogue

L’allergie à l’incertitude

ou pourquoi être intolérant à l’incertitude est associé à l’anxiété généralisée Lorsque nous nous levons le matin, il...

Continuer la lecture

Rire à s’en sentir mieux

Voudriez-vous augmenter votre résilience? Ajouter de la joie dans vos journées? Réduire votre stress et votre anxiété? Peut-être même seriez-vous...

Continuer la lecture

La turbine interne

Nous sommes tous tel un grand assemblage de machinerie. Le cerveau traite les données et indique aux différents engrenages, sous-systèmes et moteurs quoi faire à quel...

Continuer la lecture

Comment prendre soin de soi cet été

Il arrive parfois que l’été se termine alors que nous avons encore l’impression qu’il vient tout juste de commencer. Pourquoi ne tenteriez-vous pas, cette fois-ci, de...

Continuer la lecture

L’autocompassion ou comment se traiter avec plus de gentillesse

L’autocompassion n’est pas le fait de se juger positivement, excusant tout comportement. C’est en réalité une façon de se parler avec gentillesse comme si...

Continuer la lecture

La résilience : se remettre de ses épreuves

En ces temps où tous sont à la maison et où tous sont confrontés aux défis de l’isolation, voici une pensée à garder en tête : la...

Continuer la lecture

Comment augmenter sa résilience

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la résilience n’est pas un trait génétique fixé à la naissance. En fait, ce serait une...

Continuer la lecture

La surdose médiatique à l’ère de la COVID-19

De nos jours, la crise du COVID-19 prend une place majeure dans les nouvelles, peu importe le type. Évidemment, ceci est normal, puisque le monde médiatique tente toujours de couvrir...

Continuer la lecture

Motivation et discipline, qui vient en premier?

La motivation est un sentiment très agréable; une énergie qui nous pousse à faire quelque chose que l’on a envie de faire. Parfois il s’agit de se lancer dans...

Continuer la lecture

Créer et consommer : Comment la consommation nuit à la créativité

La créativité implique la création. Créer c’est tout simplement transformer ses idées, son imagination ou ses rêves en réalité. Nous...

Continuer la lecture

La puissance d’une routine : créer des habitudes pour mieux profiter des autres moments

La routine est souvent ce que les sites web et magazines dépeignent comme étant le fond du baril. Le moment où tout est devenu tellement fade qu’il ne reste que la routine...

Continuer la lecture

La friction ou comment utiliser les petits désagréments

La volonté est très volatile. Elle peut augmenter, diminuer, exploser ou s'effriter en un rien. Le cerveau est comme ça. La motivation du soir se traduit difficilement en une...

Continuer la lecture

L’ennui ; un indicateur précieux

Que de temps passé à se morfondre à la maison. L’ennui qui nous guette au quotidien est décuplé ces derniers temps avec la quarantaine et l’isolation....

Continuer la lecture