L’autocompassion ou comment se traiter avec plus de gentillesse

L’autocompassion n’est pas le fait de se juger positivement, excusant tout comportement. C’est en réalité une façon de se parler avec gentillesse comme si l’on parlait avec notre meilleur ami. 
 

Pensez-y : à quelle fréquence tenez-vous un discours autodérisoire en votre for intérieur?

  • « Je n’ai encore rien fait aujourd’hui… je ne sers à rien. »
  • « Pourquoi est-ce que je ne comprends jamais quoi que ce soit? »
  • « Tout le monde est capable de gérer ses émotions, mais pas moi. »

Et pourtant, si un bon ami disait des choses comme celles-ci, vous seriez premier à tenter de lui prouver le contraire!

Comprendre sans justifier
Le but de l’autocompassion n’est pas d’excuser chaque erreur! Au contraire! Il est important de savoir que les erreurs arrivent et qu’elles sont humaines ; tout le monde peut faire une bêtise ou se tromper. Alors si vous êtes prêts à donner des chances à autrui ou à assurer que ç’aurait pu arriver à n’importe qui, vous méritez donc tout autant cette clémence. Votre valeur est la même que celle de quelqu’un d’autre.

Réduire la critique
Il arrive parfois que notre réaction à une bévue soit en soi problématique. Une assiette cassée ne représente pas une perte importante, mais lorsque nous nous blâmons immédiatement pour notre inattention, notre stupidité, notre maladresse, etc. nous décuplons le poids que porte cette erreur dans notre tête. Accepter qu’une erreur survienne, mais que nous n’en soyons pas pour autant un échec permet de réduire la lourdeur de notre autocritique.

Vivre consciemment
Malgré le désir d’être plus permissif et moins critique envers soi, la première étape est de prendre conscience du problème. Plusieurs d’entre nous ne sont pas au courant de leur propre situation interne : parfois, nous sommes ceux qui nous causons plus de tort que le monde extérieur. Ainsi, prendre conscience de ce fait est crucial afin d’appliquer l’autocompassion.

  • Tentez de repérer les moments où vous vous infligez des insultes ou des critiques.
  • Adoptez une réponse immédiate telle : « Non, un instant. »
  • Prenez un moment pour réellement penser à ce que vous vous dites.

Il est très facile d’être critique envers soi-même, car nous sommes aux prises avec toutes les ruminations qui traînent dans notre crâne et nous nous redéfinissons incessamment. Lorsqu’autrui se sent mal, être encourageant et offrir son soutien est seconde nature, puisque nous voyons la personne telle qu’elle est malgré toute erreur ou expérience négative! Alors, pourquoi ne pas essayer d’approcher son propre train de pensée avec ce même genre de compassion? Après tout, il faut aussi prendre soin de soi-même!

Prenez soin de vous et faites attention à ce qu’il y a dans votre tête.

Danilo Tubić - Adjoint aux communications

Autres articles du blogue

Comment prendre soin de soi cet été

Il arrive parfois que l’été se termine alors que nous avons encore l’impression qu’il vient tout juste de commencer. Pourquoi ne tenteriez-vous pas, cette fois-ci, de...

Continuer la lecture

La résilience : se remettre de ses épreuves

En ces temps où tous sont à la maison et où tous sont confrontés aux défis de l’isolation, voici une pensée à garder en tête : la...

Continuer la lecture

Comment augmenter sa résilience

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la résilience n’est pas un trait génétique fixé à la naissance. En fait, ce serait une...

Continuer la lecture

La surdose médiatique à l’ère de la COVID-19

De nos jours, la crise du COVID-19 prend une place majeure dans les nouvelles, peu importe le type. Évidemment, ceci est normal, puisque le monde médiatique tente toujours de couvrir...

Continuer la lecture

Motivation et discipline, qui vient en premier?

La motivation est un sentiment très agréable; une énergie qui nous pousse à faire quelque chose que l’on a envie de faire. Parfois il s’agit de se lancer dans...

Continuer la lecture

Créer et consommer : Comment la consommation nuit à la créativité

La créativité implique la création. Créer c’est tout simplement transformer ses idées, son imagination ou ses rêves en réalité. Nous...

Continuer la lecture

La puissance d’une routine : créer des habitudes pour mieux profiter des autres moments

La routine est souvent ce que les sites web et magazines dépeignent comme étant le fond du baril. Le moment où tout est devenu tellement fade qu’il ne reste que la routine...

Continuer la lecture

La friction ou comment utiliser les petits désagréments

La volonté est très volatile. Elle peut augmenter, diminuer, exploser ou s'effriter en un rien. Le cerveau est comme ça. La motivation du soir se traduit difficilement en une...

Continuer la lecture

L’ennui ; un indicateur précieux

Que de temps passé à se morfondre à la maison. L’ennui qui nous guette au quotidien est décuplé ces derniers temps avec la quarantaine et l’isolation....

Continuer la lecture