L’allergie à l’incertitude

ou pourquoi être intolérant à l’incertitude est associé à l’anxiété généralisée

Lorsque nous nous levons le matin, il est normal de ne pas savoir d’avance tout ce que la journée nous réserve. Peut-être y aura-t-il plus de trafic? Peut-être nos collègues auront-ils besoin de faire une réunion d’urgence? Peut-être notre enfant voudra-t-il aller chez ses amis en soirée? Toutes ces questions n’ont pas de réponse au lever et, pourtant, elles peuvent poser un réel problème chez certaines personnes.

Le TAG
En effet, pour ceux atteints d’un trouble d’anxiété généralisé (TAG), l’incertitude est intolérable. Le fait de ne pas savoir ce qui va advenir peut tous nous rendre anxieux, mais, chez les gens avec un TAG, l’expérience est fortement décuplée. Ce manque d’information est alors pallié à l’aide de deux mécanismes défensifs, soit son élimination ou son évitement.

En tentant d’éliminer l’incertitude, une personne peut tenter d'obtenir davantage d’information en faisant ses propres recherches sur un sujet. Elle peut également demander à ses proches de la rassurer ou encore faire des listes pour cerner la situation. Elle augmente donc sa certitude.

En évitant plutôt l’incertitude, quelqu’un pourrait refuser d’aller à un événement où il ne sait pas comment il sera perçu. Il peut vivre dans le déni concernant un possible problème médical au lieu de passer des tests et devoir attendre les résultats. Bref, il évite les situations pouvant mener à l’incertitude.

Ces deux mécanismes peuvent prendre une multitude de formes, mais ils n’offrent pas de solutions réelles au problème. Éviter l’incertitude peut sembler pertinent sur le coup, mais ne changera rien à la prochaine situation ni au long terme. De l’autre côté, augmenter sa certitude peut amener un léger soulagement à court terme, toutefois il ne faut pas attendre longtemps avant que les questionnements ne s’imposent à nouveau.

Que faut-il alors faire?
Michel Dugas, un expert québécois reconnu à l’international et ayant amené une révolution dans les traitements du TAG, nous indique qu’il faut plutôt augmenter sa tolérance à l’incertitude. En effet, la vie repose sur les incertitudes, faisant de l’évitement et de l’élimination des techniques à recommencer sans arrêt et sans effets bénéfiques. Si nous acceptons cependant que l’incertitude existe et que nous devenons plus enclins à nous satisfaire de celle-ci, nous avons donc un remède long-terme à l’anxiété.

Devenir tolérant à l’anxiété, selon Michel Dugas, nécessite une acclimatation progressive ; le processus est semblable à celui pour les gens avec une phobie. Un homme ayant une peur bleue des chiens sera amené, très progressivement, à les côtoyer de plus en plus proche au fil de nombreuses séances pour apprendre à son cerveau à ne pas avoir (aussi) peur.

La technique est de mise pour les gens intolérants à l’incertitude. Un homme qui vérifie constamment ses courriels à travers la journée de peur de manquer quelque chose d’important devra bloquer l’application et ne l’ouvrir que cinq fois par jour. Peu à peu, le nombre d’ouvertures devra être diminué jusqu’à ce que le comportement ne s’effectue qu’une fois par jour. Ainsi, l’homme apprend progressivement, même avec un certain malaise au début, à vivre avec l’incertitude.

Vous trouverez au lien suivant une « feuille d’exercice » pour ceux et celles désireux d’en savoir plus sur la tolérance à l’incertitude et qui veulent prendre les premiers pas pour y arriver. Ce document est une gracieuseté du site web de l’Université du Québec en Outaouais, concocté directement par M. Dugas lui-même et ses collègues.

http://uqo.ca/sites/default/files/fichiers-uqo/anxiete/guide_fr.pdf 

Prenez soin de vous et faites attention à ce qu’il y a dans votre tête.
Danilo Tubić — Adjoint aux communications
 

Sources et pour en savoir plus : 
http://www.anxietycanada.com/articles/intolerance-of-uncertainty/
http://www.quebecscience.qc.ca/sante/anxiete-le-drame-des-toujours-inquiets/
http://www.theatlantic.com/health/archive/2015/03/how-uncertainty-fuels-anxiety/388066/
www.journaldemontreal.com/2020/05/17/tolerer-lincertitude-guide-de-survie

Autres articles du blogue

L’autodérision et la connaissance de soi

Tout le monde connaît quelqu’un qui est capable de rire de soi. Que ce soit pour détendre l’atmosphère en faisant d’eux-mêmes la cible d’une blague...

Continuer la lecture

Rire à s’en sentir mieux

Voudriez-vous augmenter votre résilience? Ajouter de la joie dans vos journées? Réduire votre stress et votre anxiété? Peut-être même seriez-vous...

Continuer la lecture

La turbine interne

Nous sommes tous tel un grand assemblage de machinerie. Le cerveau traite les données et indique aux différents engrenages, sous-systèmes et moteurs quoi faire à quel...

Continuer la lecture

Comment prendre soin de soi cet été

Il arrive parfois que l’été se termine alors que nous avons encore l’impression qu’il vient tout juste de commencer. Pourquoi ne tenteriez-vous pas, cette fois-ci, de...

Continuer la lecture

L’autocompassion ou comment se traiter avec plus de gentillesse

L’autocompassion n’est pas le fait de se juger positivement, excusant tout comportement. C’est en réalité une façon de se parler avec gentillesse comme si...

Continuer la lecture

La résilience : se remettre de ses épreuves

En ces temps où tous sont à la maison et où tous sont confrontés aux défis de l’isolation, voici une pensée à garder en tête : la...

Continuer la lecture

Comment augmenter sa résilience

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la résilience n’est pas un trait génétique fixé à la naissance. En fait, ce serait une...

Continuer la lecture

La surdose médiatique à l’ère de la COVID-19

De nos jours, la crise du COVID-19 prend une place majeure dans les nouvelles, peu importe le type. Évidemment, ceci est normal, puisque le monde médiatique tente toujours de couvrir...

Continuer la lecture

Motivation et discipline, qui vient en premier?

La motivation est un sentiment très agréable; une énergie qui nous pousse à faire quelque chose que l’on a envie de faire. Parfois il s’agit de se lancer dans...

Continuer la lecture

Créer et consommer : Comment la consommation nuit à la créativité

La créativité implique la création. Créer c’est tout simplement transformer ses idées, son imagination ou ses rêves en réalité. Nous...

Continuer la lecture

La puissance d’une routine : créer des habitudes pour mieux profiter des autres moments

La routine est souvent ce que les sites web et magazines dépeignent comme étant le fond du baril. Le moment où tout est devenu tellement fade qu’il ne reste que la routine...

Continuer la lecture

La friction ou comment utiliser les petits désagréments

La volonté est très volatile. Elle peut augmenter, diminuer, exploser ou s'effriter en un rien. Le cerveau est comme ça. La motivation du soir se traduit difficilement en une...

Continuer la lecture

L’ennui ; un indicateur précieux

Que de temps passé à se morfondre à la maison. L’ennui qui nous guette au quotidien est décuplé ces derniers temps avec la quarantaine et l’isolation....

Continuer la lecture