Noël c’est l’amour !

Il n’y aura pas de rassemblement à Noël cette année.

La nouvelle est tombée, comme un coup sur un gong. Après la vibration, le silence a suivi, nous laissant un sentiment de vide à la place du ventre.

Parce que, non, on ne prévoyait pas voir 10, 15, 20 personnes ce Noël, mais au moins 2-3. Juste nos proches. Juste cette fois.

Enfin.

C’est un temps de l’année qui se veut festif. Les maisons sont plus décorées que jamais, la musique de Noël joue fort dans les magasins, on y croyait fort jusqu’à ce moment. Mais maintenant, comment penser que nos cœurs seront légers alors que ce qui représente le plus Noël, pour beaucoup d’entre nous, c’est de voir sa famille, se réunir?

2020 nous aura surpris jusqu’au bout.

Est-ce que de se confiner est la chose à faire? Certainement. Nous sommes dans une situation critique et c’est le moment plus que jamais de continuer de faire des efforts collectifs afin de protéger les plus vulnérables et de pouvoir un jour retrouver un semblant de normalité.

Est-ce la chose à faire, donc? Absolument.

Est-ce que ça veut dire qu’on n’a pas le droit d’être triste? Absolument pas.

J’ai 29 ans. J’ai vécu six ans aux États-Unis et pourtant il n’y a pas un Noël où je n’ai pas vu mes parents. Évidemment que je suis triste. La tristesse dans ce moment précieux de l’année (et tous les autres moments) est une émotion valide et légitime. Ça fait des mois maintenant que nous vivons une situation stressante tant émotionnellement que financièrement. C’est normal et complètement humain de ressentir de la tristesse et même de la frustration à l’idée de devoir passer un Noël confiné, loin de ses proches.

Mais que peut-on faire, une fois que nous avons notre droit à cette tristesse?

Je n’arrête pas de penser à ces paroles de chanson. Noël, c’est l’amour ». C’est vrai, non?

Et l’amour, ça se transmet de plusieurs façons. Cette année, s’il y a bien une chose qu’on a apprise, c’est qu’on peut se montrer qu’on est là l’un pour l’autre de façons beaucoup plus ingénieuses qu’on le pensait possible.

Envoyez des cartes de Noël, de vraies, sur papier, avec des mots doux comme tout l’amour que vous donneriez à vos proches si vous pouviez les serrer dans vos bras.

Organisez-vous un Zoom pour le souper de Noël. Les ordinateurs sur la table, entre les chandelles et les verres de rouge. Le rire, c’est le bon genre de contagieux. Et ça fait beaucoup de bien.

Prenez du temps pour lire. Pour écouter tous les Harry Potter. Pour vivre en mou. Pour marcher dehors.

Remplissez ce vide avec de la culture, de la nature, de grandes bouffées d’air frais qui font comprendre que tout passe. Même ça. Que tout revient. Même Noël.

Surtout Noël.

Association canadienne pour la santé mentale filiale de Québec

Rédigé par Marie-Chrisitne Chartier

Autres articles du blogue

Une Saint-Valentin : de soi, pour soi

La fête de l’amour est à nos portes et bien sûr, comme tout le reste, ce sera une Saint-Valentin un peu différente cette année. Pas de restaurant, pas de spa,...

Continuer la lecture

Un sourire au bout de la ligne

Ces temps-ci, on parle beaucoup de solitude. Bien sûr, en raison de la Covid-19 et du confinement à l’échelle provinciale, il est tout à fait normal que ce soit un...

Continuer la lecture

Résolutions

C’est le temps des résolutions à nouveau. Chaque début d’année, il est coutume de se fixer des objectifs pour les mois à venir. Souvent, ces objectifs...

Continuer la lecture

Confinement 2.0

Il semble que 2020 se prolonge, malgré tous nos espoirs de renouveau. On a annoncé encore cette semaine un «nouveau» confinement. Je dis «nouveau» parce...

Continuer la lecture

Zone de confort

On a tous une image préconçue d’une zone de confort. Une doudou, un bon film, des pantoufles. Pourquoi voudrait-on sortir de ça, hein? On est au chaud, on est bien, on est...

Continuer la lecture

Vaincre le blues de la dépression saisonnière

Vaincre le blues de la dépression saisonnière On se lève. Il fait noir. Le café coule, on travaille assis à notre bureau, devant nos écrans toute la...

Continuer la lecture

Mais qui aide ceux qui aident ?

Mais qui aide ceux qui aident? Lorsqu’on aborde le thème de la santé mentale, nous avons souvent tendance à le faire en ayant en tête les personnes qui sont...

Continuer la lecture

Troubles de santé mentale et violence : deux concepts à dissocier

La nuit de terreur dans la ville de Québec, le 31 octobre dernier, a fait couler beaucoup d’encre. Cependant, dans le mélange de tristesse, panique et incrédulité,...

Continuer la lecture

L’allergie à l’incertitude

ou pourquoi être intolérant à l’incertitude est associé à l’anxiété généralisée Lorsque nous nous levons le matin, il...

Continuer la lecture

L’autodérision et la connaissance de soi

Tout le monde connaît quelqu’un qui est capable de rire de soi. Que ce soit pour détendre l’atmosphère en faisant d’eux-mêmes la cible d’une blague...

Continuer la lecture

Rire à s’en sentir mieux

Voudriez-vous augmenter votre résilience? Ajouter de la joie dans vos journées? Réduire votre stress et votre anxiété? Peut-être même seriez-vous...

Continuer la lecture

La turbine interne

Nous sommes tous tel un grand assemblage de machinerie. Le cerveau traite les données et indique aux différents engrenages, sous-systèmes et moteurs quoi faire à quel...

Continuer la lecture

Comment prendre soin de soi cet été

Il arrive parfois que l’été se termine alors que nous avons encore l’impression qu’il vient tout juste de commencer. Pourquoi ne tenteriez-vous pas, cette fois-ci, de...

Continuer la lecture

L’autocompassion ou comment se traiter avec plus de gentillesse

L’autocompassion n’est pas le fait de se juger positivement, excusant tout comportement. C’est en réalité une façon de se parler avec gentillesse comme si...

Continuer la lecture

La résilience : se remettre de ses épreuves

En ces temps où tous sont à la maison et où tous sont confrontés aux défis de l’isolation, voici une pensée à garder en tête : la...

Continuer la lecture

Comment augmenter sa résilience

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la résilience n’est pas un trait génétique fixé à la naissance. En fait, ce serait une...

Continuer la lecture

La surdose médiatique à l’ère de la COVID-19

De nos jours, la crise du COVID-19 prend une place majeure dans les nouvelles, peu importe le type. Évidemment, ceci est normal, puisque le monde médiatique tente toujours de couvrir...

Continuer la lecture

Motivation et discipline, qui vient en premier?

La motivation est un sentiment très agréable; une énergie qui nous pousse à faire quelque chose que l’on a envie de faire. Parfois il s’agit de se lancer dans...

Continuer la lecture

Créer et consommer : Comment la consommation nuit à la créativité

La créativité implique la création. Créer c’est tout simplement transformer ses idées, son imagination ou ses rêves en réalité. Nous...

Continuer la lecture

La puissance d’une routine : créer des habitudes pour mieux profiter des autres moments

La routine est souvent ce que les sites web et magazines dépeignent comme étant le fond du baril. Le moment où tout est devenu tellement fade qu’il ne reste que la routine...

Continuer la lecture

La friction ou comment utiliser les petits désagréments

La volonté est très volatile. Elle peut augmenter, diminuer, exploser ou s'effriter en un rien. Le cerveau est comme ça. La motivation du soir se traduit difficilement en une...

Continuer la lecture

L’ennui ; un indicateur précieux

Que de temps passé à se morfondre à la maison. L’ennui qui nous guette au quotidien est décuplé ces derniers temps avec la quarantaine et l’isolation....

Continuer la lecture