Campagne 2011-2012 - La confiance

Merci de me faire confiance, ça me donne des ailes !

Sous le thème Merci de me faire confiance. Ça me donne des ailes!, l’ACSM et la porte-parole de la campagne, la comédienne et chroniqueuse Louise Latraverse, encourageront les Québécois et Québécoises à être attentifs à ce qui soutient la confiance autour d’eux et à ce qui au contraire la diminue. L’ACSM a profité du début de cette campagne pour dévoiler les résultats d’un récent sondage1 qui montre que l’attitude des élus a peu d’impact sur le sentiment de confiance des Québécois-e-s (1 %). Au contraire, 9 % des Québécois estiment que le comportement de nos politiciens et politiciennes contribue à la perte de confiance en soi.
Dans l’ensemble, les principaux éléments qui aident les Québécois-e-s à développer ou à maintenir leur confiance en eux sont essentiellement l’amour des siens (54 %), la santé (41 %) et l’amitié (39 %). Le sondage dévoile aussi que les facteurs qui contribuent à faire perdre la confiance en soi des Québécois sont le rejet (46 %), le manque d’argent (42 %) et l’échec (38 %).
Le rejet et le dénigrement sont des éléments clés qui influent négativement sur la confiance en soi des personnes de 18 à 34 ans. En outre, la question d’échec est jugée moins importante par les Québécois âgés de 45 ans et plus, alors que ceux-ci estiment davantage que la perte d’autonomie et les problèmes de santé physique peuvent miner leur confiance personnelle.
« La confiance se construit à travers nos expériences et le regard positif que les autres posent sur nous, mais dans les faits ce sentiment reste fragile et en mouvement constant. Dans nos sociétés le niveau de détresse psychologique ne cesse d’augmenter. Il faut donc agir en amont et être attentif aux messages que l’on véhicule afin de ne pas fragiliser la confiance et stigmatisé des groupes », a déclaré Renée Ouimet, directrice de l’Association canadienne de la santé mentale – Division du Québec. 

Pour Louise Latraverse, porte-parole de la Semaine nationale de la santé mentale, la confiance n’est pas toujours facile à donner ou à développer. « Pour se garder en forme physiquement, nous savons quoi faire. Il faut faire de l'exercice, bien manger, bien respirer, ne pas être trop stressé. Mais pour se garder en forme mentalement, qu'est-ce qu'on fait? Par quoi commence-t-on? Quelle est la première chose qui vous vient à l'esprit? Parmi toutes les personnes à qui j'ai posé la question, aucune n'a osé nommer la confiance. Et pourtant... N'est-elle pas la base des choix et des décisions que nous avons à prendre dans la vie? »

Boite à outils

Affiches

Français
English

Brochures

Jeunes
Adultes
Aîné(e)s
Milieu de travail
Dépliant 20 actions pour développer un sentiment de confiance au travail

Autres outils

Napperon
Signet
Bookmark

Communiqué